Mes 5 One Shot

Bonjour !

Aujourd’hui, je vais vous présenter des mangas que j’ai vraiment aimé. Fan depuis mes 14 ans –ça me donne un coup de vieux du coup-, j’en ai lu énormément, en mode boulimique du manga. Mais je me suis calmée et j’aime maintenant choisir ce que je lis (donc des seinen – manga pour adultes avec des scènes aprfois violentes, sanglante, sexuelles etc-  pour la plupart du temps). En terme général, j’aime les mangas papiers très sombres, et trash et à contrario, je préfère les anime Shojo – donc plus de la romance, et pour les filles, généralement plus jeunes.

J’aimerais vous présenter, en tant qu’étudiante très pauvre, des one-shot -un seul tome et pas de suite interminable – que j’ai vraiment aimé. (Je suis pauvre, donc j’aime acheter des petites séries… ne dépassant que rarement 4 tomes).

Je présenterai donc 3 seinen et 2 shojo (qui ont un caractère assez grave, mais qui restent dans cette catégorie)

SAMSUNG CAMERA PICTURES
Petit Aperçu… ♥
Goth

C’est certainement un des premiers one-shot que j’ai lu dans cette catégorie de Seinen, et mon petit coup de coeur de cette époque doit à présent être lié à un peu de nostalgie.

Goth est à la fois un recueil de nouvelles, mais avec une intrigue plus profonde qui reste en arrière-plan. On suit à travers différentes affaires deux jeunes gens : un jeune homme qui est… attiré de façon morbide par une jeune fille. De là, ils vont avoir affaire à des histoires assez glauques, les deux étant passionnés par la mort.

A côté, la jeune fille est lié à un terrible secret, lequel sera dévoilà à la fin, et qui a une influence très importante sur ce qu’elle est maintenant.

En général, ce manga est très très sombre (la couverture est entièrement noire d’ailleurs), et surtout assez glauque – la mort reste prédominante-, mais intéressant à lire et globalement les graphismes sont soignés et plaisants à regarder, avec des dessins assez fins (sans énormes yeux), le rythme est équilibré ainsi que les dialogues qui sont épurés, sans de superflus. Rien à redire, mais il faut aimer le style c’est… particulier.

Reset

C’est mon second choix de one-shot. Il faut le dire : Je suis totalement fan de ce mangaka (excepté Prophecy car je n’ai pas accroché et Duds Hunt, que je ne trouve pas assez travaillé). Il a l’avantage de faire la plupart du temps des séries assez courtes, ce qui me permet de les avoir. Globalement, je n’ai rien à redire à ce manga, si ce n’est qu’il est vraiment bien tant au niveau de l’histoire qu’au niveau des personnages, du graphisme, du rythme. Le manga a une véritable intrigue qui accroche directement, les graphismes sont assez sanglants sans que cela ne tombe dans la complaisance. On suit des personnes qui après avoir joué à un jeu, se suicide sans raison apparente… Histoire simple mais pourtant plus compliquée que ce qu’il n’y parait…

Bref, un de mes petits favoris !

Hide Out

C’est mon troisième choix en tant que one-shot seinen, et croyez moi, celui-là il envoie du lourd. Entre angoisse et horreur, il est  vraiment particulier. Je ne peux pas vraiment en dire plus sur l’intrigue car j’aurai trop peur de spoiler un petit peu trop, mais sachez que l’histoire en apparence basique, m’a fait beaucoup réfléchir sur l’homme, sur ce qu’il est, ce qu’il veut, car la fin très surprenante à mon avis, m’a fait me poser cette ultime question : Pourquoi fait-il cela ?

Sinon, juste un point très positif pour moi : les dessins sont juste magnifiques. Ils font frissonner d’horreur, entre réalisme et fantastiques, c’est juste WOAW ! Vraiment, une perle de graphisme, avec un jeu d’ombres absolument sublime.

Proche Horizon

C’est le premier shôjo que je tenais à vous présenter. Alors je vous l’avoue, j’ai des périodes où je suis absolument dégoûtée par tant de niaiseries (franchement, la plupart du temps, les shôjo en dégoulinent), mais parfois effectivement, j’aime lire quelque chose de plus doux et de plus entrainant… Bon d’accord, les deux shôjos que je vais vous présenter ne sont en général pas drôle.

Celui-ci est un recueil de nouvelles plus ou moins drôles, mais en général assez mélancolique, ce qui est renforcé par le graphisme très doux avec des traits tout en finesse. Il est agréable d’avoir des dessins de la sorte surtout dans un shôjo. On sort des grands yeux parfois quand même démesurés qui jurent un peu avec les dessins des seinen que j’ai cité un peu avant.

Donc ce shôjo suit des adolescentes dans leur vie de tous les jours en abordant les thèmes récurrents que sont l’amitié et l’amour, mais cela ne tombe pas dans l’exagération, et la délicatesse semble être le maître mot.

Bref, un travail remarquable et un shôjo qui mériterait d’être plus connu je pense (A noter, il y a deux tomes, mais le second recueil de nouvelles m’a beaucoup moins plu).

Snow Illusion

Et voici le dernier manga que je souhaite vous partager. Je l’ai acheté récemment et il m’a beaucoup plus. J’avais envie d’une histoire d’amour, plus légère, pour me remonter le moral et… C’est râté. En vrai, l’histoire est très triste. Ce manga met en scène une légende japonaise, celle de la femme au coeur de glace. En effet, on suit une jeune femme qui semble parfaite, trompée par les hommes, elle s’en va, les quitte brusquement, sans que personne ne se souvienne d’elle. Sauf un seul homme. Je n’en dis pas plus, mais c’est vraiment un manga très poétique, avec cette mélancolie qui m’est chère. Le dessin est soigné, et le récit poignant. Autrement dit, tout est équilibré de manière à faire une petite perle de manga… Sauf que… L’auteur voulant certainement vraiment garder des éléments de la légende, certains ont été glissés dans le récit sans qu’ils ne soient en lien direct. Ils arrivent un peu comme un cheveu sur la soupe, en fait… Et finalement, on reste perplexe, car on referme le manga avec un sentiment partagé. Est-il vraiment terminé ou y-a-t-il une suite ? Et c’est un sentiment très désagréable…. Le connaissez-vous, ce sentiment frustrant ?

Voilà, c’est terminé pour ma sélection de one-shots, enfin pour le moment, car je pense que je n’ai pas fini de vous faire découvrir ma super bibliothèque…

Et vous ? Que me conseilleriez-vous comme bon one-shot ?

M-1 . Tokyo Therapy

Bonjour à tous !

Je suis fan de manga depuis que j’ai 13 ans environ, autant dire que ça fait un moment que j’ai commencé à boulotter ce genre de lecture. J’aime dissocier les romans des mangas, mais également les mangas des bandes dessinées, car je pense que ça reste un style très particulier qui ne peut être considéré comme les autres genres. D’où ma classification en M – comme manga. Comme mon blog regroupe beaucoup de catégories, il m’est un peu difficile, en ces débuts de blogging, d’arriver à faire une classification claire et précise… Enfin, bref, les joies du blogging ! (promis je vais tenter de réorganiser ça)

Donc aujourd’hui j’aimerais vous parler d’un manga que j’ai acheté courant mai et que j’ai aimé, bien que le sujet soit assez sensible pour moi. 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Tokyo Therapy

Au départ, ce n’était pas un achat que je devais faire mais dans ma folie furieuse d’acheteuse compulsive, c’est vrai que… j’ai craqué.

Donc, pour résumer, ce manga est du type Seinen, manga pour adulte, mais dans la catégorie psychologique, donc c’est un manga qui n’est pas dans le trash, l’horreur etc, mais pousse le lecteur à la réflexion, ce que j’adore littéralement !

Ici, on suit une psychothérapeute qui fait face à des cas particuliers, sous forme d’épisodes (3 complets dans le premier tome)

Ayant particulièrement aimé ce manga, en voici les points positifs :
  • Le thème est original et surtout bien amené. Le ton n’est pas médical, et on n’a pas l’impression d’avoir affaire à un vrai psy qui résout des affaires policières, comme ce à quoi on pourrait s’attendre. On suit vraiment une personne qui aime l’être humain et essaie de le comprendre sans passer par les médicaments. La psychothérapeute n’a peut-être pas des méthodes très conventionnelles, mais sa compréhension de l’homme est amenée avec subtilité, sans d’exagération, ce qui nous donne vraiment l’impression de réalité.
  • Chaque personnage est travaillé, ce qui permet d’avoir l’illusion d’un réel problème psychologique à résoudre. Tous ont une personnalité propre, mais surtout un passé qui explique bien leur état psychologiquement instable.
  • Il y a de bonnes explications sur la démarche thérapeutique et les valeurs de la psychothérapeutes sont certaines et « bonnes », et je dirais même à suivre. Pour moi qui suit un peu phobique des psy, je dois vous avouer que ce manga a été une bouffée d’air frais. A la fois dur, réel, il sait également redonner de l’espoir, quand on voit comment la jeune femme réussit à résoudre des cas qui semblent particulièrement graves. J’ai bien conscience que ce n’est pas la réalité et que bien évidemment, c’est plus compliqué que ce qui est dit dans le manga, mais clairement c’est très bien mené.
  • Et bien sûr : la série se termine en 2 tomes, donc mon porte monnaie survivra !
Les points négatifs :
  • Je n’ai pas grand chose à dire, mais ce que j’ai le moins aimé, c’est la précision du graphisme. En effet, parfois, c’est un peu… trop simple, et du coup, je n’ai pas été bluffé par les dessins. Mais en même temps le style d’histoire ne s’y prête pas forcément…
  • Le prix d’un tome reste assez élevé : 8,50€ ce qui est plus élevé qu’un manga normal.
  • La fin qui se coupe exprès en plein épisode pour qu’on achète la suite… je n’ai jamais apprécié ce procédé, qui est de plus en plus utilisé. Je trouve cela dommage car le style du manga ne s’y prête pas.
  • La suite qui arrive seulement en septembre/octobre ??? !!!! Mais je vais mourir en l’attendant !

Ma note : etoile-icone-5157-96etoile-icone-5157-96etoile-icone-5157-96etoile-icone-5157-96coups-coeur-etoile-icone-9451-128  4/5