Les pâtes froides

Bonjour bonsoir,

Mes lectures avancent petit à petit, plutô par accoups au final, mais tant que ça avance, ça avance! Aujourd’hui je vais vous parler d’un livre qui m’a été confié par Svetlana Kirilina que je remercie pour sa confiance.

cover-106 (1)

Une fois encore, c’est moi qui ai voulu ce livre sur Simplement Pro, et j’ai eu la chance d’avoir le SP. Mais qu’en est-il du livre…

Petit résumé :

«Des gens sont morts. Pas tous. Enfin, je crois pas. Moi, en tout cas, j’ai survécu. J’ai survécu et je me suis retrouvé enfermé là, dans ce bunker. On va pas se mentir. Ici, y a rien à faire. Rien à part tenter de se rappeler le passé, tenter de comprendre comment on en est arrivés là. Tenter de survivre un peu aussi. Ça devrait aller, j’ai une bonne réserve de pâtes. »

Et bien je ressors avec un avis partagé. En effet, même si c’est plutôt positif, je dirai que j’ai aimé… MAIS…

Alors les points positifs :
  • un bon concept de narration, qui peut prendre au dépourvu mais qui rend le lecteur curieux. On navigue entre différentes périodes d’une même ville l’avant, l’après, bref, il n’y a pas vraiment de présent. C’est très intéressant car comme on avance toutes les histoires petit à petit, c’est comme un puzzle qui s’assemble.
  • Le monde : je l’adore, parce que c’est post apo, parce que c’est futuriste et parce que ça se passe dans des bunkers.
  • Le scénario est bien ficelé, j’applaudis particulièrement l’auteur sur son dévoilement de l’intrigue, c’est vraiment bien mené.
  • Les personnages sont attachants (en fin certains en tout cas) et corrects au niveau de leur personnalité. On a un bon background en général, mais ce n’est pas forcément explicité.
  • L’écriture est plutôt fluide, pas trop compliquée à lire.
Mais que reste-il donc alors comme points négatifs ?

Et bien… La narration passe rapidement d’un monde à un autre et c’est donc un peu compliqué de suivre parfois. C’est dommage car c’est un bon concept mais parfois j’ai failli me laisser découragée car j’avais beaucoup de mal à suivre.

Au niveau de l’écriture, j’ai eu du mal notamment avec les négations qui sont parfois « oubliées » volontairement pour donner un petit style mais franchement je ne suis pas fan, je trouve que cela fait un peu négligé. La narration en pâtit un peu du coup.

Et enfin, le plus gros point négatif : l’impression d’une queue de poisson à la fin. En fait, on a un bon déroulement jusqu’aux deux tiers du livre mais certaines histoires se terminent sans qu’on ait vraiment un dénouement. En fait, au final c’est comme s’il manquait des bouts de passages et clairement c’est FRUSTRANT !!! J’aurai bien aimé en savoir plus, et avoir vraiment l’histoire de A à Z même s’il avait fallu un pavé de 2000 pages. Là, j’ai l’impression d’avoir eu l’introduction mais… La fin, il n’y en a pas. Enfin oui et non (je m’emmêle les pinceaux !). On sait ce qu’il se passe plusieurs années après mais la fin immédiate, il manque certains éléments. Bref, des trous dans l’histoire, et puis parfois des enchainements un peu trop rapides.

Cela a un goût de trop peu si je puis dire…

Pour tous les fan de post-apo, et de survie, et rien que pour le travail stylistique, je recommande ce livre qui fut quand même un bon moment de passé.

Ma note : 3/5 etoile-icone-5157-96etoile-icone-5157-96etoile-icone-5157-96coups-coeur-etoile-icone-9451-128coups-coeur-etoile-icone-9451-128

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s