2048 – Curieux mélange SF/Fantastique

Bonjour à tous !

C’est avec un peu et même beaucoup de retard que je reviens pour faire mes chroniques du mois de mai. Ayant eu un bug informatique, j’ai perdu un article et après, les joies de la fac et de mon mémoire m’ont rattrapé. Mais bon, malgré la soutenance qui arrive bientôt, j’espère pouvoir me remettre comme il faut et rattraper toutes les chroniques promises et en retard.

Aujourd’hui je vais vous donner mon avis sur un livre qui malheureusement ne m’a pas totalement convaincue… En tout cas pas assez pour que j’ai vraiment envie de lire la suite… Il s’agit de 2048, écrit par Lionel Cruzille que j’ai reçu grâce aux éditions NumerikLivres, que je remercie encore pour leur confiance. Je m’excuse également du retard sur la chronique promise.

Mais bon ne tardons pas ! Voici d’ores et déjà le résumé du livre :

Dans un monde qui se relève du chaos, tous les êtres humains se sont vus implanter une puce biotechno pour survivre à une terrible pandémie. Miya, orpheline et vagabonde, évolue dans cet univers sombre avec des pouvoirs de sorciers dont elle ne connaît ni les limites ni les véritables usages mais qui ont permis sa survie. Tout bascule lorsqu’elle se fait enlever par un inconnu durant un affrontement avec les CYTOP, la cyber police, au cours duquel elle va perdre son compagnon. Elle se réveille dans un centre éloigné de toute civilisation abritant un nouveau groupuscule étrange et conduit par un certain Shifu. Miya, ne le sait pas encore, mais sa destinée est complètement liée à la survie de l’Humanité tout entière car elle seule détiendrait la clé pour faire face à l’Apocalypse que tout le monde redoute. Le compte à rebours est enclenché. Miya sera-t-elle prête à temps ? A-t-elle seulement conscience des dangers qu’elle devra affronter ? Quel prix sera-t-elle prête à payer ? Celui de sa vie ?

C’est un résumé qui m’avait tapé dans l’œil notamment à cause du monde dystopique mais au final, j’ai été assez déçue de l’exploitation de l’univers et de l’histoire.

Les points positifs

Comme à mon habitude, je vais d’abord commencer par les points positifs de ce livre :

  • Déjà la FIN, juste Waouh, elle dépote ! Même si le reste du livre ne m’a pas forcément emballé, la fin a réussi à me surprendre et à me donner envie de continuer sur le moment car je voulais en savoir plus. On a de sacrés révélations qui donnent un autre tournant à l’histoire et peuvent faire penser que le livre n’était qu’une sorte d’introduction à quelque chose de beaucoup plus complexe que ce qu’on ne pourrait penser.
  • L’écriture : elle est fluide sans trop de fautes d’orthographe (une ou deux se sont quand même glissées dedans !) et il y a un bon équilibre entre description et actions.
  • Le concept est plus original qu’il n’y parait au premier abord, mais il faut attendre la fin pour le comprendre.
  • Pour les amateurs de Fantastique, c’est un mélange entre fantastique et science-fiction, qui est assez intéressant et même appréciable parfois.

Les points négatifs

Malheureusement ce dernier point est également ce qui a un peu péché à mon goût. En effet, peu adepte du fantastique en général (en fait je crois que je m’en suis lassée), j’ai eu du mal à continuer le livre car la science-fiction est assez rapidement oubliée pour se concentrer sur les pouvoirs de sorcier de la jeune héroine.

Au-delà de ce point négatif, j’ai eu un peu de mal sur d’autres aspects :

  • J’ai trouvé que c’était trop cliché. Cela reprend beaucoup d’autres livres et films que j’ai vu et même si c’est exploité dans un autre contexte, je ne peux pas m’empêcher de trouver que c’est un mic-mac de plein de notions déjà connues.
  • L’univers est à mon avis trop peu exploité. Le concept n’est pas forcément mauvais, mais on n’en sait trop peu pour pouvoir en saisir tous les enjeux. C’est comme si c’était un décor et un excuse pour mettre en place l’histoire. Je suis ressortie frustrée car on n’en sait pas assez, on n’a pas assez d’indications, on n’arrive pas à se plonger dans l’univers.
  • Et du coup, si on a pas assez de détails sur l’univers on en a assurément sur l’action. Et oui, j’ai donc trouvé que tout était focalisé sur l’action et sur Miya en particulier au détriment du reste (personnalité, profondeur du scénario, univers construit).
  • Pour moi, les personnages manquent d’évolution. Pour Miya surtout, je trouve qu’elle ne change pas malgré ce qui lui arrive. Elle est toujours en plein doute, on ne sait pas grand-chose de là où elle est etc. Mais elle ne grandit pas, elle reste la même au fil des 150 pages et franchement je n’aime pas trop ça. Et concrètement le reste des personnages… On va dire qu’ils ne sont que secondaires je trouve, et donc très peu détaillés. On ne sait quasiment rien d’eux !

Je dois avouer que malgré la fin alléchante qu’à fait l’auteur, j’ai eu vraiment du mal avec ce livre, qui même avec une écriture agréable, a mis du temps à être lu. Néanmoins, je suis d’accord avec un commentaire sur le site : ce rapprochement entre SF et Fantastique pourrait bien réconcilier certaines personnes avec l’un ou l’autre genre…

Et vous ? L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous penser ?

Ma note : 2/5 etoile-icone-5157-96etoile-icone-5157-96coups-coeur-etoile-icone-9451-128coups-coeur-etoile-icone-9451-128coups-coeur-etoile-icone-9451-128

Vous pouvez trouver ce livre en version papier et en version numérique sur le site de NL : http://numeriklivres.info/produit/2048-de-lionel-cruzille-ebook/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s