M-2. Lycéennes à Fukushima

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, j’aimerais parler d’un manga qui m’a vraiment touché : Daisy, lycéennes à Fukushima. Je ne pense pas faire une chronique comme d’habitude car c’est un manga qui pour moi sort du lot de ceux que je lis d’habitude dans le sens où il parle d’un sujet réel et grave. La mangaka a eu cette idée lors de la lecture d’un roman et a recueilli beaucoup de témoignages de femmes qui ont vécu la-bas.

J’ai vraiment aimé ce manga qui est un message d’espoir pour ceux qui ont vécu la catastrophe. Mais ce n’est pas qu’un espoir, c’est aussi un moyen de faire passer un message sur la violence de la catastrophe, bien sûr, mais surtout sur son impact sur les gens qui vivent aux alentours.

On suit une jeune fille qui a peur, et qui ne sait pas comment réagir face à cette catastrophe, on la suit dans ses doutes, ses faiblesses, ses frayeurs, ses colères. Mais l’histoire ne s’arrête pas là, on a également un panel de personnes que la catastrophe a touché de manière différente, et on observe les réactions des uns et des autres, aussi extrêmes soient-elles.

Ce n’est pas un manga drôle, mais il ne tombe pas non plus dans le pathos. Le ton est très bien pour ce genre de sujet. La mangaka a vraiment réussi à transmettre le message des femmes et des habitants des environs. J’ai été profondément touchée de voir toutes ces personnes se battant comme elles pouvaient pour faire revivre leur région, malgré la quasi impossibilité de la chose. De même, ils se heurtent à des préjugés très violents, de la part du reste de la population japonaise (qui pensent qu’ils peuvent être contaminés en les touchant par exemple), et on se rend mieux compte de l’hypocrisie du gouvernement quant à l’aide « donnée ». Ils se prennent en pleine face un message faux et un sourire : « L’incident est terminé », alors que ce n’est pas le cas.

En le lisant, j’ai cru voir des véritables personnes s’exprimer avec tristesse, et colère sur les comportements de ceux qui les soi-disant soutiennent.

Points positifs : cela se termine en 2 tomes et à la fin de chaque manga, on a un petit récap sur l’avancée des travaux à Fukushima, des explications sur certains préjugés sur la radioactivité etc. Bref, très bien fait !

Vraiment là, je suis tombée de haut en lisant ce manga poignant, aux graphismes vraiment très bien fait (type shôjo mais il ne faut pas s’y fier !)

Le seul point négatif c’est que la couverture fait super fleur bleue et shôjo girl… alors qu’en fait, c’est un manga très touchant et assez dur, quand j’y repense, qui choque et qui m’a fait vibrer.

Je n’ai pas de mot autre que : vraiment, lisez ce manga !

Ma note : 5/5 star_red_64 etoile-icone-5157-96etoile-icone-5157-96etoile-icone-5157-96etoile-icone-5157-96etoile-icone-5157-96

Publicités

2 réflexions sur “M-2. Lycéennes à Fukushima

  1. Encore une fois merci pour la découverte ! Je pense que je vais lire ce manga car ton résumé me plaît beaucoup. Dans le même genre j’ai envie d’acheter le manga « Au Coeur de Fukushima » qui a l’air pas mal intéressant aussi !

    J'aime

    • Coucou, merci de ton retour. Je voulais essayer Au Coeur Fukushima moi aussi mais je n’aime pas le graphisme qui est utilisé, du coup, ça m’a un peu bloqué. Mais n’hésite pas à essayer Lycéennes à Fukushima, on apprend beaucoup de choses très intéressantes 😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s