C.U.P.I.D.O.N Erreur Fatale

Bonjour à tous,
Je reviens aujourd’hui pour une nouvelle critique d’un livre très particulier qui se nomme C.U.P.I.D.O.N Erreur Fatale. Il a été écrit par Antoine Rabasco que je remercie pour me l’avoir envoyé en version papier.

Alors je tiens à dire que, comme Seconde Chance de Maude Perrier, je l’ai dévoré en deux jours. Apparemment je suis dans une phase assez boulimique de livres, ce qui fait que… Je lis beaucoup et très vite. C’est certainement dû à mon manque de temps de ces derniers temps qui m’ont littéralement forcée à stopper la lecture, ou du moins la lecture « loisirs », car effectivement, je lisais de nombreux livres mais leurs titres étaient moins engageant, aka vive les partiels.
Donc pour en revenir à nos moutons, j’ai vraiment accroché à ce livre. Voici un court résumé pour vous donner le topo :

« Imaginez une machine capable de vous dire avec certitude qui est votre âme soeur !
Imaginez qu’elle tiendrait dans le creux de votre main.
Imaginez que le nom de votre bien aimé s’affiche sur l’écran.
N’imaginez plus… C.U.P.I.D.O.N sera en ligne dès demain. »

wp-1466866893876.jpeg

Bref, de la science fiction en perspective… Sauf qu’en fait, pas vraiment. Je ne m’en suis rendue compte que très tard car étant totalement accro, et voulant tellement savoir la suite, un moment, je me suis dit : « mais en fait… c’est un peu différent…« . Et sans vous spoiler la suite, l’auteur a maitrisé cette transition d’une main de génie. De génie oui, car il a su me faire aimer un roman qui ressemble de loin ou de près à un roman policier. J’ai une véritable aversion envers ce genre de littérature, alors je pense que cela relève du miracle. Non plus sérieusement.

J’ai adoré sur le vif le livre que j’ai entre les mains. Mais il m’a fallu un temps de réflexion avant de faire cette critique. En effet, pourquoi tant d’engouement ?

  • Il y a le fait de vouloir savoir la suite. En effet, l’équilibre entre le dit et le non-dit est quasi parfait. On en sait assez pour avoir envie d’en savoir plus sans se décourager, mais en même temps on ne sait pas assez pour trouver la solution nous-même, quoiqu’à la fin, on se doute de quelque chose. Je tiens à dire que mes doutes se sont formés puis, l’auteur a réussi à me persuader que j’avais tort avant de me déstabiliser complètement à la fin car, en fait j’avais raison. Ok, je n’ai perdu personne là ?
  • Au niveau de l’écriture, c’est simple, mais bien écrit. Je n’ai pas relevé de termes ou tournures qui me choquaient ou qui me dérangeait. Bref, c’est bien mené. Seule une chose me froissait, mais j’y reviendrait dans les points négatifs.
  • J’en viens au point qui m’intéresse le plus : l’histoire et les personnages. Alors concernant l’histoire, c’est compliquée un petit peu, mais cela vient surtout de la forme qu’a pris le roman. Mais, bon, elle reste compliquée. Il faut vraiment se figurer l’histoire comme un puzzle dans le temps. Chaque point est important pour la suite sans qu’on ne sache vraiment pourquoi. Au final, c’est une enquête policière qui est bien menée (même si je le redis, je ne m’y connais que peu dans ce genre). Pour moi, il n’y a pas d’incohérence, c’est bien construit avec le suspens qu’il faut : pas trop de tensions (car sinon je craque), pas trop de mou. Des révélations bien placées. Et surtout la pointe de SF/Fantastique qui se rajoute, c’est un cocktail qui se marie parfaitement ! Et la chute… La chute et le fameux : « Mais oui, en fait, c’était ça ! »
  • Les personnages. L’auteur nous a envoyé du lourd, du très lourd. Complexes, et même extrêmement complexes je dirai. Et pourtant cela se lit bien. Je ne dirai pas que c’est attachant ou même qu’on peut se mettre à leur place. Je dirai plutôt que c’était de la curiosité que j’avais envers eux. Ils étaient compréhensibles et parfois incompréhensibles. Enfin, Antoine Rabasco a, tout comme durant l’enquête, su nous donner suffisamment d’indices pour que tout s’explique par la suite. Chacun des personnages, je trouve, est assez soigné, avec une personnalité bien à lui, même si certains personnages secondaires sont moins mis en avant bien sûr. On découvre pour chacun des forces, mais surtout des faiblesses, l’homme dans tous ses états, la réalité, en somme. Traumatisme, recherche de pouvoir, amour et haine, vengeance et obsession pour certaines choses… Et cela rythmé par un suivi psy… Particulier. Non vraiment, rien que pour les personnages, j’applaudis.

Donc voici les points positifs qui sont vraiment très positifs ! Maintenant parlons un peu de ce qui m’a dérangé. Je dirai qu’il n’y a qu’une seule chose qui m’embête vraiment : la chronologie du roman. On ne cesse de faire des allersretours dans le passé et du coup, c’est vrai que j’ai eu du mal à m’y retrouver. Bien que cela soit voulu  par l’auteur, il m’a fallu revenir plusieurs fois sur certains chapitres (qui sont très courts) afin de retrouver la date à laquelle le fait se produit.
En effet, en tête de chapitre, on a deux informations en général : la date et le lieu. Sachant que la date est parfois précise telles que le « 25 juin 2016 » mais parfois, cela prend la forme de : un mois plus tôt. Et là, je remonte encore, bref, je ne suis pas fan de devoir chercher dans le roman qui a fait quoi et quand histoire de tout comprendre.
Après, je suis consciente que sans cela, le livre ne pourrait peut-être pas être aussi accrocheur. Mais, peut-être est-ce la mise en page qui fait que… La date n’est peut-être pas mise en valeur. Ou peut-être que son placement n’est pas judicieux au vue de l’importance de cette dernière.
La seconde chose qui m’embête aussi, mais moins, c’est un point plus… réaliste. Au vue du résumé au dos du livre et du contenu de ce dernier, certains lecteurs ne pourraient-ils pas être déçus finalement de ne pas avoir de la science fiction pure et dure ?
J’espère bien que non, et que ceux-ci vont s’accrocher pour aller jusqu’au dernier mot de la dernière page. Car clairement, je pense qu’ils seront agréablement surpris.

Pour ceux qui ne sont pas encore totalement convaincu, je vous invite à lire la critique de ma Blog Angel… qui se trouve ici 🙂 Car oui, nous avons eu la chance d’avoir le même livre à critiquer,et vraiment, unanimement, notre avis est positif.

Ma note, sans grande surprise : 5/5

etoile-icone-5157-96etoile-icone-5157-96etoile-icone-5157-96etoile-icone-5157-96etoile-icone-5157-96

Alors, ça vous fait envie ?
Publicités

6 réflexions sur “C.U.P.I.D.O.N Erreur Fatale

  1. Hé mais il m’a l’air pas mal du tout 😊 et moi qui cherche un bon bouquin… je pense que je vais me laisser tenter… en plus je préfère de loin les écritures simples, plutôt que les trop alambiquées qui donnent la nausée… 😁

    Aimé par 1 personne

  2. C’est une excellente boulimie que tu as. 😉
    J’ai lu aussi la chronique de « 30Millions d’Envies » au sujet de ce livre, dont j’avais moi-même été attirée par le résumé vu sur Amazon. Sa critique m’a donné envie de le lire et la tienne également, car le fait qu’on se retrouve face à une histoire qu’on attendait pas, ça me plait!
    Reste à voir pour ce truc de flashback… ça risque peut-être de ne pas me plaire non plus… On verra. Enfin ce n’est pas pour de suite, je vais attendre d’en trouver un en occaz. 😉
    Merci miss! 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s